marbesol car hire

Histoire de Alora

Location voiture Malaga

Guide de Malaga > Villages > Alora > Histoire

Histoire de Alora

Les villes de Malaga, qui se trouvaient comme témoins de la résistance arabe contre les forces chrétiennes au Moyen-Age « période de la Reconquista », possèdent tous un passé glorieux. Mais les habitants d’Alora et leur château robuste ont une histoire plus impressionnante à raconter. L'histoire d’Alora remonte à l'époque préhistorique, comme en témoignent les restes trouvés dans des grottes à Malaga.

Lorsque les Phéniciens ont débarqué dans la ville, ils ont construit un château au sommet de leur village pour fortifier la défense contre les envahisseurs. À l'arrivée des Romains, le château et le municipium ont été élargis, le municipium s’appelle Iluritanum et il est classé au 2ème rang à l’époque romaine. Un palier avec ce nom inscrit dessus et qui date de 79 avant JC, existe toujours.





Lorsque les Wisigoths ont conquit la péninsule ibérique, ils ont encore développé le château. La même chose a été faite lorsque les Maures ont pris la ville. À ce moment-là, les murs du château étaient presque imprenables grâce aux fortifications.

Certes, les chrétiens avaient de la difficulté à pénétrer dans le château depuis des siècles au cours de la Reconquista. La Reconquista fait référence à cette longue période (environ 800 ans) dans laquelle Chrisitan, qui venait de la péninsule ibérique, a essayé et réussi à chasser les Maures des terres ibériques.

Dans d'autres régions de Malaga, de nombreux villages occupés par les Maures (même avec des forteresses) ont été faciles saisis et brûlé. Mais il y avait quelques villes où la résistance a été très féroce, Alora en fait partie.

Au début, toutes les attaques des forces chrétiennes ont échoué. Ce n'est qu'en 1484, et après neuf jours de combat intense, que les murs du château d’Alora ont finalement cédé. Aujourd'hui, la porte d'acier et le mirador restent le symbole de la résistance arabe.

Les structures musulmanes ont été démolies petit à petit à cette époque et les chrétiens construisaient leurs propres édifices à la place. L'une des architectures les plus impressionnantes de Malaga est, sans doute, la Nuestra Señora de l’Eglise la Encarnación ; elle a été construite à la place de la mosquée de la ville. Il a fallu presque un siècle (de 1600 à 1699) pour l'ensemble de l'édifice soit terminé.

Aujourd'hui, les touristes sont toujours impressionnés par l'architecture majestueuse de l'église. Le château et l'église sont fortement liés avec l'histoire d’Alora, alors si vous êtes de passage vous ne devez pas manquer l’occasion de les visiter.





Normal 0 21 false false false FR X-NONE AR-SA
Les villes de Malaga, qui se trouvaient comme témoins de la résistance arabe contre les forces chrétiennes au Moyen-Age « période de la Reconquista », possèdent tous un passé glorieux. Mais les habitants d’Alora et leur château robuste ont une histoire plus impressionnante à raconter.

L'histoire d’Alora remonte à l'époque préhistorique, comme en témoignent les restes trouvés dans des grottes à Malaga.

Lorsque les Phéniciens ont débarqué dans la ville, ils ont construit un château au sommet de leur village pour fortifier la défense contre les envahisseurs. À l'arrivée des Romains, le château et le municipium ont été élargis, le municipium s’appelle Iluritanum et il est classé au 2ème rang à l’époque romaine. Un palier avec ce nom inscrit dessus et qui date de 79 avant JC, existe toujours.

Lorsque les Wisigoths ont conquit la péninsule ibérique, ils ont encore développé le château. La même chose a été faite lorsque les Maures ont pris la ville. À ce moment-là, les murs du château étaient presque imprenables grâce aux fortifications.

Certes, les chrétiens avaient de la difficulté à pénétrer dans le château depuis des siècles au cours de la Reconquista. La Reconquista fait référence à cette longue période (environ 800 ans) dans laquelle Chrisitan, qui venait de la péninsule ibérique, a essayé et réussi à chasser les Maures des terres ibériques.



Dans d'autres régions de Malaga, de nombreux villages occupés par les Maures (même avec des forteresses) ont été faciles saisis et brûlé. Mais il y avait quelques villes où la résistance a été très féroce, Alora en fait partie.

Au début, toutes les attaques des forces chrétiennes ont échoué. Ce n'est qu'en 1484, et après neuf jours de combat intense, que les murs du château d’Alora ont finalement cédé. Aujourd'hui, la porte d'acier et le mirador restent le symbole de la résistance arabe.

Les structures musulmanes ont été démolies petit à petit à cette époque et les chrétiens construisaient leurs propres édifices à la place. L'une des architectures les plus impressionnantes de Malaga est, sans doute, la Nuestra Señora de l’Eglise la Encarnación ; elle a été construite à la place de la mosquée de la ville. Il a fallu presque un siècle (1600 à 1699) pour l'ensemble de l'édifice soit terminé.

Aujourd'hui, les touristes sont toujours impressionnés par l'architecture majestueuse de l'église. Le château et l'église sont fortement liés avec l'histoire d’Alora, alors si vous êtes de passage vous ne devez pas manquer l’occasion de les visiter.



Réservez avec Marbesol
Location voiture Málaga | Location voiture Marbella | Guide de Málaga | Vente de voitures | Mentions Legales | Parking Malaga Aéroport | Location de Moto

MARBESOL · Málaga Aiport Office · Avda. del Comandante Garcia Morato, 48 · 29004 Málaga · Tlf. (+34) 952 23 49 16
Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers non nécessaires pour la navigation sur internet avec, comme finalité, les analyses d installation de plugins sociaux et les cookies en affiliation. Si vous continuez à naviguer nous considérons que vous acceptez son utilisation. Pour plus d'information.